Le président Joseph Kabila devant les deux chambres du parlement dans les prochains jours.

0
131
views
FILE PHOTO: Democratic Republic of Congo's President Joseph Kabila addresses a news conference at the State House in Kinshasa, Democratic Republic of Congo January 26, 2018. REUTERS/Kenny Katombe/File Photo - RC1657A76790

Joseph Kabila est attendu devant les députés nationaux et sénateurs avant le 20juillet 2018.
C’est l’annonce faite ce mercredi par le président de l’assemblée nationale lors de la cérémonie d’ouverture de la session extraordinaire  

President Joseph Kabila Ph. REUTERS/Kenny Katombe

.

  • Par Fidèle Kitsa.

Pour Aubin Minaku ,cette session qui ira du 20 juin au 19 juillet traitera plusieurs matières parmi lesquelles la proposition de la loi portant statut des anciens présidents de la République élus, le projet de loi portant statut particulier du personnel de l’enseignement supérieur et universitaire et de la recherche scientifique, le projet de loi modifiant et complétant celui du 21 septembre 201 instituant un nouveau tarif de droit et taxe à l’importation, la proposition relative à la protection et la responsabilité du défenseur des droits humains et autres matières.

Le président de l’assemblée nationale également annoncé dans les prochains la convocation d’un congrès par le chef de l’Etat Joseph Kabila devant les deux chambres du parlement pour enfin s’adresser à la nation congolaise.                                    .

Cette session extraordinaire permettra aussi aux élus de vider certaines questions de son agenda reste en suspens comme par exemple le dossier relatif au changement de certains membres de la commission électorale nationale indépendante Ceni et la poursuite de l’exercice normal de leur mission de contrôle                           ,

Un congres devra également se tenir pour désigner le nouveau membre de la cour constitutionnelle en remplacement du professeur Vunduawe Felix, 1er président du conseil d’Etat.

S’agissant de la question électorale, Aubin Minaku a invité les congolais en général à la cohésion et a l’unité et que chacun apporte sa pierre à l’édification du processus électoral pour aboutir à des élections libres, transparentes et démocratiques et aux acteurs politiques de se préparer à affronter ces échéances électorales qui pointent à l’horizon                                       .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here