Le passage de l’emballage en plastique aux emballages biodégradables: une vision erronée ou un projet irréaliste

0
123
views

Quelques semaines après une interdiction par les autorités de la ville de Goma d’importer les emballages en plastiques, l’heure est à l’observation de la continuation des activités nécessitant leur usage.

  • Par Didier Minani


Avec l’évolution dermographique et le mode de vie de la population, cet usage a pris un ascendant. D’où la gestion s’est avérée difficile et a alors échapper à l’œil de l’autorité sanitaire. Dans la ville de Goma, cet usage date de plusieurs années (plus de deux décennies).
Les propriétaires des boutiques et kiosques; les vendeurs dans des grands marchés ou des petits marchés, mais aussi les marchands ambulants évoquent cette interdiction de vendre les sachets. Ils se disent diminuer par cette décision, car ils n’ont pas de choix pour servir leurs clients bien aimé. Vu que les autorités n’avaient pas prévu au préalable une issue pour arriver à se passer de cette pratique. Une pratique que la voie décisionnelle a jugé d’ennemie de l’environnement et l’écosystème.
Les personnes rapprochées pour ce sujet ont demandé à l’autorité de faire en sorte que les sachets soient remplacés. Si celle-là était alors effective, qu’il y ait Une introduction des nouveaux emballages qui ne pourront pas être nuisibles à l’environnement.
Reste à savoir si l’autorité urbaine a sera en mesure d’assainir la ville avec cette interdiction. L’opinion publique déclare que c’est une idée mais un projet à long terme, vue la faible force d’exécution qu’ont les autorités dans leur applications.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here