Nord-Kivu : La population secouée par une milice qui fait la loi à Rusayo

0
146
views

 

Les habitants du groupement RUSAYO en territoire de Nyiragongo vivent dans une situation inquiétante suite à l’insécurité qui prévaut depuis 3 mois. Des troubles attribués à un groupe d’hommes en arme blanche qui envahit certains villages dont KATWA et RUKORGWE sont victimes des tracasseries perpétrées par ces hors la loi non identifies pour l’instant.

  • Par Noé Kalemeko
Des déplacés de Mugunga au Nord-Kivu,

La population résistait pacifiquement dans différentes cités malgré ces hommes armés non encore connus. Des menaces toutes les nuits, ils viennent déstabiliser les habitants, certains hommes et femmes passent la nuit dans les forêts alors que les autres partent ailleurs ou ils seront en sécurité. Pendant ce temps, le quartier MUGUNGA dans la commune de GOMA continu à accueillir les personnes ayant fuis les villages en proie à des attaques et troubles dont l’origine est cette troupe illégale. Les habitants déplorent cette situation : « Vers 15h, les villages restent calmes, toutes les communautés sont obligées de se déplacer pour se réfugier dans des endroits calmes »

Les massacres, les viols, la destruction méchante des villages sont devenus leur lot quotidien. Le droit et la justice n’existent que de nom : l’absence de la sécurité ne fait qu’enfoncer dans le désespoir total des habitants dans cette partie du Nord kivu. Cet état de lieu de ce groupement a pour conséquence la création et la multiplicité des groupes armés, pendant que l’ensemble des communautés galèrent sans logement, sans nourriture et sans eaux. Selon les cadres de base, cette insécurité est caractérisée par des enlèvement et kidnapping pendant les heures nocturnes. « Ils exigent les rançons mais après l’envoi de l’argent demander, ils tuent la personne et on trouve le cadavre jeter dans la foret » explique un cadre de base du groupement RUSAYO.  Celui-ci pense que le peuple ne devrait pas vivre dans la précarité et sans dignité mais dans des échanges équitables et le respect mutuel.

La fonction régalienne qui devrait être assurée par les agents de l’ordre est assigné vaille que vaille par ce groupe des hommes armés et les habitants ne voient qu’aucun d’espoir sera fait à leur faveur pour résoudre les problèmes liés à l’insécurité dans certains villages du territoire de Nyiragongo parce que les conditions de vie ne font qu’empirer d’avantage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here