Nord-Kivu: Faible production des poissons sur le lac Édouard, les pêcheurs pointent du doigt les MaiMai.

0
264
views

C’est depuis plusieurs années que les pêcheurs exerçant leur activité sur lac Édouard sont la cible des rebelles Maimai qui s’adonnent aux exactions et tracasseries de toute sorte contre les pêcheurs a Visthumbi.

Le cas le plus récent est l’arrestation par ces rebelles de plus de 10 pêcheurs dans la nuit du samedi 20 à dimanche 21avril 2019.

Kasereka mbakula pascal, coordonnateur des officiers des pêches du lac Édouard déplore cette énième arrestation des pêcheurs qui selon lui constitue un manque à gagner pour la population de vitchumbi.

« Ces arrestations des pêcheurs que nous déplorons chaque fois, non seulement certaines familles en payent le prix mais aussi la population kivucienne en souffre d’une manière ou d’une autre, cette activité génératrice des revenus perd de plus en plus sa valeur et tente de disparaitre. Les maimai ont instauré leur autorité dans le lac Édouard et arrivent même à revendre des jetons à chaque pêcheur la semaine moyennant un montant quelconque. Conséquence la pêche illicite est encouragée» a dit a GlobalEtudiant Kasereka Mbakula Pascal, coordonnateur des officiers de pêche du lac Édouard.

Il plaide cependant pour le retour de la paix dans cette partie de la province du Nord-Kivu surtout qu’il s’observe déjà une faible productivité des poissons sur les eaux de ce lac.

Fatigué et désespéré l’un des pêcheurs a Visthumbi a rélaté son calvaire avec la présence des groupes armées dans cette cité et qui y règnent en maitre, où de fois il revient de la pêche sans aucun poisson dans ses filets.

«La pêche sur ce lac est une perte du temps, je suis parti depuis le matin mais me voici main vide… Je n’ai pas foncé très loin de peur de me faire arrêter par des mai mai, si je pouvais ammener certains poissons on pourrait les ravir parce que ce dernier temps nous travaillons selon les humeurs de ces rebelles, en réalité nous souffrons ici, nous ne savons pas à quel saint se vouer mais nous lançons un sos a nos autorités de s’imprégner de la situation ensuite de s’y impliquer pour nous faire sortir de ce gouffre.» a raconté un des pêcheurs.

Delphin katembo fonctionnaire délégué du gouverneur de province quant a lui a signifié que des pourparlers sont en cours pour que ces pêcheurs arrêtés par la marine ougandaise soient libérés et rappelle ces derniers une fois libérés au respect des limites avec l’Ouganda.

Notons que cela fait plusieurs mois depuis qu’une centaine des pêcheurs congolais était arrêtés par la marine ougandaise restent toujours en détention.

-Par Lyliane Sharanguza , envoyée spéciale Vitshumbi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here