Fc Goma sport, après une saison presque réussie, place au bilan de la saison 2018-2019

0
131
views

Une année après son élection à la tête de l’équipe du fc goma sport, le président ARUCHA RWICHA ISMAËL s’est présenté face à la presse pour dresser le billan de la saison 2018-2019 de son club.

Avec une troisième place à la clé lors de cette campagne 2018-2019 en deuxieme division du championnat de l’eufgo avec 35 points engrangés, le fc goma sport a joué 22 matchs pour 14 matchs gagnés dont 4 matchs gagnés par forfait,5 matchs nuls et 3 matchs perdus. Chose qui a réjouit le président Arucha Ismaël : “c’est un sentiment de satisfaction d’être troisième du championnat local en deuxième division, surtout avec la rivalité qu’il y avait au cours de la saison”.

L’équipe qui occupait la 12 ème position avant l’arrivée d’ARUCHA ISMAËL s’est vu être devancé par d’autres club et ne vera pas l’élite la saison prochaine, un parie manqué du club goma sport : “Nous avions été troisième du championnat, chose qui nous réjouit par rapport à la saison passé mais qui laisse aussi un goût amère car l’objectif c’était de jouer la première division la saison prochaine.”

Celui qui rêvait de devenir un jour président d’un club de football pour encadrer la jeunesse en a profité pour lancer un appel à d’autres personnes de bonne volonté de venir à la rescousse de la jeunesse footballistique : “Dès mon jeune âge je rêvais devenir président d’un club de football car c’est ma passion, aujourd’hui je le suis mais les défis sont énormes car nous manquons d’autres personnes qui pourront se joindre à nous et aller de l’avant. C’est ainsi que je lance un appel à toute personne de bonne volonté de venir en aide à la jeunesse footballistique gomatracienne.”

Enfin, il a tenu à féliciter l’eufgo pour la régularité observée durant cette campagne avec le total des matchs joués pour chaque équipe engagée.

De la 12 ème place en 2018 jusqu’à la 3 ème place en 2019, le fc goma sport laisse présage d’un avenir meilleur. Wait and see comme disent les anglais.

-Par Jacques KYANGA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here