Journée de l’enfant Africain : les enfants détenus dans la prison ne sont pas oubliés

0
199
views

Dans l’optique de la commémoration de la journée internationale de l’enfant africain célébrée le 16 juin de chaque année, certaines organisations humanitaires sont parties à la prison centrale du Nord-Kivu au tribunal pour enfants de Goma. C’est notamment le Club rfi qui a approvisionné ces enfants en conflits avec la loi et qui sont détenus en prison en vivres et non vivres.

Victor supira, Directeur de l’établissement de garde et d’éducation de l’état « l’EGEE Goma » en sigle, a donné la situation dans laquelle vivent les enfants en milieu carcéral, sur le plan physique que sur l’aspect encadrement.

Pour lui, seuls les enfants en conflit avec la loi dont l’âge varie entre 14 et moins de 18 ans sont emprisonnés.
‘’Nous gardons surtout les enfants ayant commis un manquement à la loi pénale et quand nous recevons les enfants nous le mettons dans une école. Ici nous avons une école primaire et secondaire, c’est ça notre encadrement.’’ a-t-il dit.

Il soutient que ces enfants détenus se comportent mieux et en bonne santé. Tout en soulignant néanmoins que l’accès aux soins de santé primaire est un casse-tête en cas d’urgence. Il demande aux autorités compétentes l’implantation d’un dispensaire de secours.
‘’Nous avons un problème, nous n’avons pas un dispensaire approprié aux enfants, c’est pourquoi nous voulons que l’état puisse nous venir en aide en construisant un dispensaire.’’ soutient-t-il.

Victor Supira indique qu’en cas de maladie, les enfants sont transférés au dispensaire des adultes dans la prison central mais ils courent un danger, si une fois ils sont en contacts avec les prisonniers adultes.

Signalons que l’Etat congolais a mis en place un bâtiment pour encadrer les enfants en conflits avec la loi, ils reçoivent parfois la nourriture de la prison.

-Par Noé Kalemeko

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here