“Je parle de la révolution …” crie Feza Elianne, jeune slameuse engagée de Goma.

1
268
views

Feza Elianne a satisfait les spectateurs par son art dimanche 30 Juin 2019 à Belazik, à l’occasion de la fin de la tournée du chef-d’oeuvre “Pièce en Chantier.”

Feza Élianne, slam devant le public gomatracien (Ph. Hilaire Maheshe/GlobalEtudiant)

Invitée par le Groupe d’Actions Rassemblées pour la Résilience Juvénile (GAARJ), celle qui “n’a même pas 4 mois dans le Slam” s’est livrée à GlobalEtudiant au terme de sa très appréciée prestation :

“Auparavant je faisais la poésie et puis lorsque j’ai rencontré un frère qui s’appelle Isaac Paria, il m’a influencé par sa façon de faire ses textes, ensuite je me suis dis, je fais bien la poésie pourquoi pas le Slam?
Et j’avais jugé bon de le faire parce que je préfère mieux m’exprimer à travers mes textes en Slam.” raconte Elianne, avec un air sérieux. Elle n’a que le niveau de sixième année des humanités (en attente de son bac) mais son rêve est très gros :

“C’est au moins ma sixième prestation aujourd’hui.
Je parle souvent de la révolution, je préfère mieux montrer aux gens la réalité, montrer les problèmes en face et quels sont les mécanismes à prendre. Je m’attaque à tout le monde.
J’aimerais prester un jour dans une activité internationale pourquoi pas, où il y a des grands Slameurs et Slameuses, des grandes personnalités pour leur montrer que je suis aussi capable” a révélé cette jeune fille qui fait partie de l’Institut d’Art Oratoire, avec une apparence détendue.

Quand aux difficultés rencontrées par les Slameurs de Goma (sa ville natale), l’interlocutrice de votre portail les a énuméré en une seule :

“À Goma nous faisons face à plusieurs difficultés surtout liées aux finances, c’est pour cela que j’appelle les personnes de bonne volonté et entreprises de nous venir en aide.”
Le Slam notons-le désigne une forme de poésie déclamée sur un fond musical, ou non.

-Par Sarkoriche Muhima

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here