Goma, rentrée scolaire: Avsd soutient des écoliers vulnérables

0
166
views

Cinquante écoliers, issus des viols, les orphelins et ceux en situation de vulnérabilité ont bénéficié des fournitures scolaires ce mardi 3 septembre 2019 à Goma.
Ce don est de l’ONG Action des volontaires pour la solidarité et le développement (Avsd), appuyée par l’action des femmes pour le développement ( Afede), qui s’occupe de leur prise en charge scolaire depuis l’an 2014.

Les bénéficiaires sont encadrés dans quatre écoles des quartiers Mugunga, Lac-Vert et Ndosho, en ville de Goma. Il s’agit de l’école primaire Lac-Vert, Ndosho, Patemo et le complexe scolaire Omega.
Avant de procéder à la distribution des kits scolaires, au complet, l’équipe de l’avsd s’est entretenue avec les parents et tuteurs qui ont accompagné les enfants bénéficiaires.
Le but était de sensibiliser, principalement, les mères des concernés à la prise de conscience de leur situation. C’est notamment les inciter à prendre leur responsabilité en mains, entre autres, par l’entrepreneuriat.
Ce, pour qu’elles arrivent à répondre aux besoins de leurs enfants en dehors du champ scolaire.
Il s’en est suivie la distribution des fournitures, accompagnée d’une sensibilisation des enfants à la culture des bonnes manières, la proactivité et le sens du devoir.
Une satisfaction pour les parents, en situation difficile, qui louent le travail effectué par l’avsd depuis maintenant 5 ans.
” Ils prennent en charge mes deux orphelins depuis 4 ans déjà. Je n’avais pas d’autres moyens avant que l’avsd vienne comme une manne tombée
du ciel. Que mon Dieu les bénisse et qu’ils continuent ainsi. Je suis vraiment heureuse de voir mes enfants avec des tenues neuves et fournitures scolaires en ce début de l’année scolaire.” lâche une femme vulnérable.
Pour sa part, Madame Emmanuella Vasikya, secrétaire exécutive de l’avsd, se dit comblée par l’évolution de ces enfants. “Certains de ces enfants étaient, au début, en première et aujourd’hui ils sont en cinquième. D’autres qui étaient en quatrième primaire sont déjà à l’école secondaire. Nous les avons pris en charge quand ils étaient tout petits et ça nous fait du bien de les voir évoluer. ” libère-t-elle.
Le souci de l’avsd n’est pas seulement de venir en aide aux enfants vulnérables.
Cette ONG veut aussi aider les mères des familles à sortir de la vie misérable.
Ce la par leur initiation aux activités génératrices des revenus, à en croire Emmanuella Vasikya.
Signalons que parmi les quatre écoles ci-haut citées, trois sont publiques et seule une est privée.
Parlant de la gratuité de l’école primaire dans des écoles conventionnées et non conventionnées, l’asvd espère poursuivre ses actions en faveur de tous les enfants sous sa charge.
Si le gouvernement prend en charge ces enfants, c’est encourageant. Il y a ceux qui étudient dans une école privée. Mais aussi les directeurs de ces trois écoles conventionnées se montrent inquiets quant à l’effectivité de la mesure de gratuité. Nous, nous allons observé ce qui va se passer. Mais dans tous les cas, nous ne comptons pas abandonner ces enfants.” rassure madame Emmanuella Vasikya.

-Par Jospin Hangi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here