A Butembo, le gouverneur du Nord-Kivu appelle les groupes armés locaux à quitter la brousse.

0
168
views

Le gouverneur de la province du Nord-Kivu Carly Nzanzu Kasivita est arrivé à Butembo l’après midi de ce mardi 15 octobre 2019. L’occasion pour lui de partager sa vision de la paix avec la population de cette partie de sa province.

Aussitôt arrivé dans cette ville commerciale de sa province, le gouverneur a tenu un meeting avec la population.

Dans son adresse, Nzanzu Kasivita est revenu sur son séjour aux États Unis d’Amérique avec le président de la République lors de la 72 ème session des nations unis. Carly dit avoir rencontré des investisseurs qui dans les jours à venir pourront faire un déplacement pour le Nord-Kivu à condition que la situation sécuritaire soit rétablie.

Nzanzu Kasivita a appelé la population à accompagner l’effort des forces armés, celui de s’engager dans la traque des groupes armés. Cela avant d’appeler les groupes armes locaux à déposer les armes et travailler en unité avec l’État congolais pour ensemble bâtir ce pays.

« Pas question de garder les groupes armés d’une façon globale au sein de l’armée, nous ferons ce qu’on appelle un regroupement ensuite ils seront dirigés dans un centre et chacun fera son choix. Soit il peut faire l’armée mais à condition de remplir les critères pour intégrer l’armée.» a dit le gouverneur Nzanzu Kasivita. A lui d’ajouter qu’un dialogue pour accompagner le processus de réintégration individuelle des Mai-mai dans l’armée est possible.

Il a aussi annoncé des projets de développement parmi les quels figurent la mise en place des centres de formation au métier pour les jeunes de cette partie de la province.

Le gouverneur Nzanzu Kasivita a rendu visite les combattants MaiMai basés dans le centre de regroupement de Kalunguta avec une assistance composée des vivres et non vivres, occasion pour lui d’appeler ceux qui trainent dans la brousse de se joindre à ces anciens rebelles pour ensemble puisse participer à la consolidation de la paix.

-Par FKitsa

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here