Journée mondiale de l’enfance : les larmes de la jeune fille Angèle Buhoro de Goma pour les enfants “dans la rue”

0
123
views

Angèle Buhoro, une jeune fille âgée de 17 ans et élève finaliste au complexe scolaire Mama mulezi de Goma, oriente sa pensée vers la protection des enfants sans assistance vivant dans la rue. Ce, à l’occasion de la journée mondiale de l’enfance célébrée ce 20 novembre 2019 comme pour chaque année.

Dans le cadre de la commémoration de cette journée, l’UNICEF a organisé un concours de dissertation avec 21 élèves, d’autant d’écoles de la ville de Goma, sur le respect des droits de l’enfant.
Il était opportun pour les concourants de se choisir, pour chacun, un des droits de l’enfant qui n’est pas respecté dans le contexte de la ville de Goma eu égard à la convention relative aux droits de l’enfant (CDE).

Angèle Buhoro était la mieux cotée du groupe de dix meilleurs élèves qui ont reçus certains prix de l’UNICEF.

Le non respect de droits des enfants sans assistance dis enfants dans la rue, notamment celui à l’éducation, était au centre de la préoccupation de la jeune fille.
” Les enfants qui sont entrain de grandir sur la rue ne bénéficient pas de l’éducation. Ils n’ont pas d’amour d’abord envers eux même et surtout envers la société. Ils ont des réactions explosives et sont énervés contre la société.”, s’inquiète Angèle Buhoro.

La jeune fille pense que l’État congolais devrait prendre pour urgence la situation que traverse les enfants vivant dans la rue car eux aussi ont droit de mener une vie normale comme tout enfant congolais.
” Je demande aux autorités de mettre en place des centres d’encadrement des enfants dans la rue où ils bénéficieront d’un traitement psychosocial. Ils ont aussi droit à un avenir radieux. Ils doivent avoir des troubles psychologiques et par conséquent ont besoin d’aide. Ça fait mal de les voir dans cette situation inhumaine.” lance-t-elle ce cri de détresse.

Il sied de signaler que ce 20 novembre était commémoré, également, le trentième anniversaire de la convention relative aux droits de l’enfant (CDE)

-Par Jospin Hangi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here