SIK2019: l’Assemblée provinciale va s’y mettre pour alléger les taxes qui freinent l’entrepreneuriat de jeunes au Nord-Kivu.

0
162
views

Le salon d’innovation du Kivu a levé ses rideaux ce vendredi 29 novembre 2019 à Goma dans les installations de l’hôtel Linda. Le premier rendez-vous a connu la participation de certaines autorités provinciales. C’est entre autres madame le rapporteur de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, représentante du président de l’organe délibérant.

Après un tour de différents stands où les jeunes entrepreneurs de Goma exposent leurs différents produits fabriqués localement, l’honorable Adèle Bazizane a été séduite.
Certains produits dont d’aucuns savent qu’ils proviennent des pays étrangers sont pourtant fabriqués à Goma et sont de bonne qualité.

Une découverte pour les autorités et participants dont la représentante de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu.

Des oeuvres d’art magnifiques qui traduisent la tradition Africaine, la richesse de la faune congolaise,.. passant par les productions bio aux entreprises locales œuvrant dans l’alimentation, le numérique, l’événementiel et différents start-ups, l’entrepreneuriat innovant de jeunes de Goma a, visiblement , captivé l’attention des autorités provinciales du Nord-Kivu.

Tout ceci existe à Goma, mais pourquoi les médias n’en parlent pas? C’est intéressant de voir des produits de telle qualité qui sont fabriqués par les jeunes entrepreneurs de Goma.” s’interrogeait madame Adèle Bazizane lors de la visite guidée.

Manifestement, les jeunes entrepreneurs de Goma font face à une multiplicité des taxes une fois leurs produits lancés sur le marché de consommation.
Ce qui serait, même, à la base de moins de visibilité de leurs produits.
Une situation qui ne facilite pas la connaissance des produits par le public et potentiels consommateurs.

Un cris d’alarme des jeunes entrepreneurs de Goma qui n’arrive pas très souvent à sa destination( aux autorités compétentes).

Imprégné de cette situation évoquée par Joël Tembo, promoteur du Salon d’innovation du Kivu, lors de son speech, la déléguée de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu n’est pas restée indifférente.

” Nos lois exigent que l’élaboration du budget soit participative. La province devrait normalement associer tous les jeunes entrepreneurs dans l’élaboration du budget.
Le budget a été déposé auprès de l’assemblée et nous voudrions que vous puissiez nous présenter un cahier de charge par rapport aux taxes qui vous gênent au niveau de vos entreprises et initiatives.
Au niveau de l’Assemblée, nous allons voir dans la mesure du possible comment arriver à alléger les taxes surtout aux jeunes entrepreneurs.
Actuellement on favorise plus la création de l’emploi par les jeunes.
Donc, nous ne pouvons que les faciliter pour que les taxes soient abordables.” ,
Répondait l’honorable Adèle Bazizane Maheshe, rassurant, à la préoccupation des jeunes entrepreneurs, proférée par Joël Tembo.

Deux principales thématiques ont été abordées au premier jour.
C’est notamment l’apport de l’éducation pour booster l’innovation dans l’entrepreneuriat au Kivu ainsi que le rôle du numérique pour booster l’innovation dans l’entrepreneuriat au Kivu.

Quatre panellistes par thème ont partagé leur expertises aux participants et potentiels entrepreneurs.

La suite et fin du SIK2019 prendra la journée du samedi 30 novembre 2019.

Différents thèmes sont au menu, entre autres l’innovation et le développement de l’industrie au Kivu.

-Par Jospin Hangi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here